Les fantômes de Caroline du Sud

Une nuit à faire froid dans le dos : les fantômes de Caroline du Sud

 
Si vous aimez les aventures étranges et sinistres, la Caroline du Sud compte de nombreux récits de fantômes et beaucoup d’endroits hantés à visiter.
 
La Caroline du Sud est pleine de légendes mystérieuses et d’histoires de fantômes. Des pirates, des soldats, des amants séparés depuis bien longtemps, tous errent encore dans les lieux hantés de la Caroline du Sud, et il y a de nombreux endroits où vous pourrez faire l’expérience du surnaturel.

Certaines histoires de fantômes se transmettent de génération en génération. D’autres sont plus marquantes encore, et vous saurez tout pendant vos visites aux fantômes et aux cimetières ainsi qu’en suivant des visites guidées. Toutes ces visites vous laisseront dans le doute : qu’est-il vraiment arrivé à ces esprits qui hantent notre magnifique État ?

Voici quelques-unes des plus célèbres histoires de fantôme :
 
L’homme en gris : Pawleys Island – L’Homme en gris (« The Grey Man ») apparaît à Pawleys Island pour avertir la population quand un ouragan s’apprête à frapper l’île. On dit qu’avant chaque grande tempête qui va frapper la côte, l’Homme en gris apparaît pour avertir la population de l’arrivée de la tempête. Selon la légende, un jeune homme, pressé de revoir sa fiancée, allait de Georgetown à Pawleys Island. Il décida de prendre un raccourci par les marais et s’y noya. La jeune fille fut anéantie de douleur et se mit à arpenter la plage, désespérée. Un jour d’été venteux, un homme vint à sa rencontre, habillé en gris. Il ressemblait à son fiancé et il l’avertit de quitter l’île parce qu’une tempête arrivait. Puis il disparut. La jeune fille et sa famille partirent, et un ouragan s’abattit sur l’île cette nuit même, détruisant la plupart des maisons de l’île sauf celle de sa fiancée. À chaque fois que l’Homme en gris avertit quelqu’un, sa maison est épargnée.
 
Alice Flagg d’Hermitage – Murrells Inlet – Quand Alice Flagg avait 16 ans, elle s’installa à Hermitage Plantation sur Murrells Inlet, pour y vivre avec son frère, qui était médecin. Alice tomba amoureuse d’un ouvrier de la région qui lui donna un anneau. Le jeune garçon demanda au frère d’Alice la permission de l’épouser, mais le docteur refusa. Il demanda à Alice de rendre l’anneau, mais au lieu de cela, elle enfila l’anneau sur un ruban qu’elle porta à son cou, sous sa robe. Dr Flagg envoya Alice au pensionnat à Charleston, mais elle n’oublia jamais son amoureux. Bientôt, elle tomba malade et Dr Flagg fut appelé à son chevet. Il ramena Alice à Hermitage, mais elle mourut le jour suivant. C’est alors que sa famille découvrit qu’Alice portait encore l’anneau autour du cou. Quand il le trouva, son frère jeta l’anneau dans le marais. Alice fut enterrée dans le cimetière All Saints Cemetery, sa tombe ne portait pour seule épitaphe que son prénom : Alice. On voit son esprit errer à Hermitage et dans le cimetière ; on dit qu’elle continue à chercher l’anneau qu’elle a perdu.

Le fantôme de Dixie Boykin – Camden – Dixie Boykin adorait les fêtes, et même si cela fait des années qu’il est mort, il apprécie toujours sa magnifique demeure de 30 pièces nommée Cool Springs. Dixie a été assassiné par sa femme dans la demeure de leur plantation, mais cela ne l’empêche pas de se joindre à la compagnie quand quelqu’un organise une fête. On l’a vu boire du vin et les gens disent qu’il aime écouter de la musique ; on peut même l’entendre fredonner des chansons.


L’auberge « the Inn at Merridun » à Union : si vous visitez l’auberge « Inn at Merridun », vous verrez probablement ses anciens habitants, T.C. et Fannie Duncan. Ils vivaient en ces lieux il y a des siècles et ils reviennent souvent y faire une petite visite. Si vous sentez l’odeur du cigare et un parfum un peu suranné, ou si vous voyez un penny apparaître dans un endroit inattendu, vous saurez que les Duncan sont passés par là. Mais ils ne sont pas les seuls fantômes de l’auberge : il y en a une bonne dizaine. L’un d’eux est une vieille demoiselle nommée Mary Anne Wallace, elle est petite et bien en chair. Il y a aussi un petit chien blanc qui pourrait bien sauter sur votre lit pour vous rejoindre. S’il grogne, c’est qu’il ne vous apprécie pas. Un fantôme joue de la harpe et du piano. Un autre tente d’utiliser les appareils ménagers de la cuisine et les ordinateurs. Il y a également les esprits de deux Amérindiens qui jouent du tambour à l’extérieur.

Le cavalier mystérieux (« The Mysterious Horseman ») : Columbia – Juste avant la Première Guerre mondiale, une grande silhouette juchée sur un cheval est apparue au milieu des arbres bordant le vaste Parlement de l’État de la Caroline du Sud. Cette silhouette est apparue à de nombreuses reprises au cours de ce printemps, survolant la capitale de l’État. Les gens pensent qu’il s’agit du fantôme du général de l’Armée confédérée Wade Hampton qui avertissait la population qu’une guerre allait bientôt éclater. Hampton, qui a également été le gouverneur de la Caroline du Sud, est enterré dans le cimetière de Trinity Cathedral.

Charleston : le lieu le plus hanté de la Caroline du Sud est sans doute le centre-ville de Charleston. Il y a de nombreuses agences qui proposent des visites sur les traces des fantômes du quartier historique, qui vous feront remonter le temps pour partir à la rencontre des plus célèbres, ou des plus tristement célèbres, personnages de la ville. Vous entendrez des histoires de pirates, d’hommes armés, de jeunes filles et plus encore en cheminant entre les allées et les cimetières.

 

SC Insiders

Explorez la Caroline du Sud avec l’aide de nos experts locaux!

Commandez le guide de vacances gratuit ou consultez-le directement en ligne.