South Carolina Giardini

Caroline du Sud : des jardins magnifiques

 
 
Les premiers jardins de Caroline du Sud ont été créés par les planteurs de l’époque coloniale. La création et l’entretien de jardins étaient un passe-temps populaire pour les colons anglais, et le climat chaud leur permettait de créer des jardins dont ils pouvaient profiter tout au long de l’année. Aujourd’hui, vous pouvez visiter ces jardins à n’importe quelle saison et apprécier leur beauté.

Magnolia Plantation et ses jardins : fondée en 1676 par la famille Drayton, Magnolia Plantation est le plus ancien jardin public des États-Unis. Il a ouvert ses portes aux visiteurs en 1870. Depuis trois siècles, le domaine de 500 acres (202 hectares) bordant l’Ashley River accueille le dernier jardin romantique de grande taille des États-Unis. Il abrite également l’une des plus belles collections de magnolias au monde.
Thomas Drayton et son épouse Anne ont créé les premiers jardins de leur propriété lorsqu’ils se sont installés dans la colonie anglaise de Charles Towne en 1679, la ville qui porte aujourd’hui le nom de Charleston. Près de 150 ans plus tard, un autre membre de la famille Drayton a fait de ces jardins un gage d’amour pour son épouse. En plus de ses jardins romantiques, Magnolia Plantation abrite également une maison de l’époque de la Reconstruction, un labyrinthe végétal, des cases d’esclaves datant d’avant la Guerre de Sécession, un zoo pour enfants et un marais arboré de cyprès noirs et de tupelos, qui servait jadis de réserve d’eau pour les champs de riz. 

Magnolia Plantation

Middleton Place : c’est également à Charleston que l’on trouve Middleton Place, l’une des plus anciennes plantations des États-Unis. Ce monument historique (National Historic Landmark) de 110 acres (44 hectares) est une plantation de riz datant du 18e siècle, surplombant l’Ashley River. Middleton Place était la demeure d’Henry Middleton, président du premier Congrès continental et de son fils Arthur, un des signataires de la Déclaration d’Indépendance. Les jardins ont été créés en 1741 par Henry Middleton, et restaurés par les descendants de la famille Middleton. Ils reflètent l’élégante symétrie de l’architecture européenne du 17e siècle. Ces jardins abritent les plus vieux camélias du monde, ils ont été plantés en 1786 par un botaniste français nommé André Michaux. On estime que l’un des chênes du domaine, nommé « Middleton Oak », a plus de 1 000 ans. Les visites guidées de la maison-musée expliquent le rôle crucial qu’a joué la famille Middleton dans l’histoire des États-Unis. Dans la cour de la plantation, des artisans, au nombre desquels un forgeron, un potier, un charpentier et un tisserand recréent les activités d’une plantation autonome de la région de Lowcountry. 

Middleton Place

Cypress Gardens (Jardins des cyprès) : vous pouvez vous promener dans ce jardin/marais de 175 acres (70 hectares) situé au nord-ouest de Charleston, visiter sa maison des papillons, admirer de magnifiques plantes, des oiseaux, et bien plus encore. Le « Swamparium » accueille des poissons, des reptiles et des amphibiens vivant dans le marais et les voies navigables adjacentes. Le nouveau « Heritage Museum » (Musée du Patrimoine) nous raconte l’histoire de cette ancienne plantation de riz, en s’appuyant sur des textes et sur l’exposition d’objets créés par les esclaves et découverts sur place. Le marais/jardin est facile d’accès et offre 6 km de chemins piétonniers et les célèbres barques à fond plat. Faisant jadis partie de la Dean Hall Plantation, ces jardins sont particulièrement splendides au printemps, quand les azalées, les cornouillers, les glycines et les jonquilles sont en fleur. C’est dans ce marais qu’a été filmé « Le Patriote » sorti en l’an 2000, avec Mel Gibson en tête d’affiche.

Boone Hall Plantation : Bonne Hall est l’une des plus anciennes plantations des États-Unis qui est encore en activité. Elle a été fondée en 1681 par le Major John Boone. Sa célèbre allée bordée de chênes drapés de mousse espagnole, s’étale sur plus de 1 km et date de 1743. Jouxtant l’allée de chênes, se trouvent neuf cases d’esclaves originales, qui abritaient les serviteurs et les artisans chevronnés de la plantation. Ce groupe, que l’on appelle « Slave Street », est l’un des rares à demeurer intact dans le Sud-est. Il s’agit également du seul quartier d’esclaves construit en briques aux États-Unis. Plusieurs scènes de la série « Nord et Sud » ont été tournées à Boone Hall et dans ses jardins. Cette série créée par John Jakes se déroule durant la guerre de Sécession. La plantation a aussi servi de décor à la série « Queen » d’Alex Haley et à d’autres films. Depuis plus de 320 ans, ces terres sont ensemencées et récoltées. Les pêches, les fraises, les tomates et les citrouilles, ainsi que de nombreux autres fruits et légumes, sont encore cultivées, et les champs sont ouverts à l’auto-cueillette pendant la saison. Le principal marché moderne de la Caroline du Sud S.C. 17 est maintenant en activité.

South Carolina Botanical Garden à Clemson : le Jardin botanique de Caroline du Sud (South Carolina Botanical Garden) est composé de 295 acres (119 hectares) de paysages naturels, de jardins d’exposition, de ruisseaux et de sentiers naturels. Avec sa collection de sculptures naturelles célèbre dans tout le pays, et le musée « Bob Campbell Geology Museum », le Jardin botanique de Caroline du Sud est un site idéal pour s’imprégner de nature et de culture. Le Jardin botanique de Caroline du Sud abrite un jardin d’exposition officiel de l’« American Hosta Society » un arboretum de 70 acres (28 hectares), un jardin de papillons, une prairie de fleurs sauvages, des jardins de fougères et la tourbière. Le jardin accueille également plus de 400 variétés de camélias, ainsi qu’une grande collection de houx, d’hortensias, de magnolias et de plantes indigènes.

Brookgreen Gardens : situé sur la côte de Caroline du Sud, « Brookegreen Gardens » est un magnifique jardin de sculptures de 300 acres (121 hectares) et une réserve pour les animaux sauvages. On peut faire des randonnées le long de ses petites rivières, sur ses routes secondaires et il accueille des événements saisonniers. Formé de quatre anciennes plantations de riz, Brookgreen a été le premier jardin public de sculptures construit aux États-Unis. Le jardin a ouvert ses portes au public en 1931, sur l’initiative de ses fondateurs Archer et Anna Hyatt Huntington. Les œuvres de Mme Huntington sont exposées aux côtés d’œuvres d’autres sculpteurs américains de renom. Plus de 1 200 sculptures créées par 350 artistes sont exposées dans 10 « salles » séparées du jardin, avec des bassins encastrés et des fontaines. Les évènements saisonniers couvrent une foire du jardin au printemps, deux expositions temporaires à l’intérieur, des dîners et d’autres programmes estivaux. Le festival « Harvest Home Weekend » se déroule à l’automne et celui intitulé « Night of a Thousand Candles » durant les fêtes de fin d’année. Visitez le E. Craig Wall Jr. Lowcountry Center et effectuez un des programmes, visites ou excursions quotidiennes.

Riverbanks Zoo and Garden : Riverbanks, à Columbia, abrite plus de 2 000 animaux magnifiques et fascinants, il s’agit de l’un des plus beaux et des plus émouvants jardins botaniques du pays. Ce site luxuriant s’étend sur 170 acres (68 hectares) et offre des expositions dynamiques sur l’habitat naturel, des panoramas saisissants sur la rivière, des vues splendides sur la vallée et des monuments historiques importants.

Swan Lake Iris Gardens : le « Swan Lake Iris Gardens » de Sumter abrite l’une des plus importantes plantations d’iris japonais de tout le pays, qui est en fleur chaque année de la mi-mai au début du mois de juin. Le jardin abrite de nombreuses autres fleurs magnifiques telles que des camélias multicolores, des azalées, des belles-d’un-jour et des magnolias japonais. Un sentier doté de pancartes en Braille permet aux déficients visuels de profiter des parfums et des sensations des jardins, et les visiteurs peuvent profiter des panoramas et des parfums de nos jardins « Chocolate and Butterfly Gardens ». Le lac « Swan Lake » adjacent est le seul parc public des États-Unis à accueillir les huit espèces de cygnes existantes. Greenwood, niché au cœur de la zone touristique Old 96, est le siège de Park Seed Company. Cette entreprise est l’une des plus anciennes et des plus grandes sociétés de commande de semences aux États-Unis. Vous pouvez également visiter son jardin expérimental s’étendant sur 9 acres (3 hectares).
 

 

SC Insiders

Explorez la Caroline du Sud avec l’aide de nos experts locaux!

Commandez le guide de vacances gratuit ou consultez-le directement en ligne.