L’histoire de la Caroline du Sud

L’histoire de la Caroline du Sud

 
La Caroline du Sud occupe une place très importante dans l’histoire des États-Unis. Les Anglais ont implanté l’une de leurs premières colonies du Nouveau Monde dans cet État et les premiers coups de feu de la guerre de Sécession ont retenti ici.

Avec plus de 1 300 lieux figurant dans le Registre national des lieux historiques, les musées de la Caroline du Sud et ses sites historiques témoignent de l’histoire riche et variée de cet État, de son importance au cours de l’histoire coloniale, de la Révolution américaine, de l’histoire des Amérindiens et de son rôle crucial dans la guerre de Sécession.

Mais l’histoire de l’État a commencé bien longtemps auparavant. Des milliers d’années avant l’arrivée des Européens, notre État était habité par au moins 29 tribus d’Amérindiens. En raison des maladies et des conflits, la population a énormément décliné après l’arrivée des colons européens. Quelques tribus ont survécu et leurs descendants se sont organisés, citons les Catawba, les Cherokee, les Pee Dee, les Chicora, les Edisto, les Santee et les Chicora-Waccamaw.

La première tentative européenne d’implanter une colonie fut initiée par un groupe de colons espagnols en 1526, à proximité de Winyah Bay, près de Georgetown. Quelques décennies plus tard, un groupe de huguenots français tenta d’implanter une colonie près de Beaufort. Ces deux tentatives ne durèrent pas longtemps.

La première implantation permanente dans l’État remonte à 1670, quand des colons anglais arrivèrent près de Charleston par l’Ashley River. Ce site est aujourd’hui préservé, sous le nom de « Charles Towne Landing State Historic Site », qui inclut un musée interactif, un jardin des plantes indigènes, un parc d’animaux indigènes et une réplique d’un vaisseau du 17e siècle.

Aujourd’hui, Charleston est une cité moderne, mais qui a su conserver tout son charme d’antan. Vous pouvez vous promener dans les jardins à l’anglaise ou visiter les demeures des plantations coloniales parfaitement conservées, ou encore faire une promenade en calèche le long des rues pavées. Arpentez le quartier historique et vous y verrez de nombreuses maisons construites avant la guerre de Sécession. Bon nombre de ces demeures sont aujourd’hui transformées en « bed and breakfast », ce qui vous donnera l’occasion de passer une nuit au cœur de l’histoire.

Promenez-vous dans le quartier de « Battery » et vous pourrez admirer les magnifiques maisons et les vieilles demeures qui font face à l’océan, la plupart ont été construites par de riches propriétaires de plantations qui cultivaient le riz et le coton. Juste en dehors de la ville, vous trouverez d’énormes demeures de plantations restaurées, que l’on peut visiter. Les maisons ont des jardins parfaitement entretenus et vous offrent un aperçu de la vie au XVIIIe siècle.

Les deux principales guerres civiles des États-Unis ont eu lieu en Caroline du Sud, et cet État compte donc de nombreux champs de bataille et sites historiques. La guerre d’Indépendance (la Révolution américaine) a déchiré la Caroline du Sud et ses principales batailles se sont déroulées à Camden, Cowpens, Kings Mountain et Brattonsville. Charleston, bien entendu, compte également de nombreux sites de la guerre d’Indépendance.

La guerre de Sécession a commencé en Caroline du Sud, quand les cadets de la Citadelle ont ouvert le feu sur Fort Sumter, qui était occupé par les forces nordistes. La guerre a brutalement frappé l’État et il a fallu des décennies pour que la Caroline du Sud se relève sur le plan économique et social. 

Au XXe siècle, l’invention de l’égrenage du coton a suscité une forte croissance économique et de nombreuses filatures de coton ont été construites dans la région de l’Upstate. Le travail auparavant manuel était désormais accompli par des machines et des ordinateurs. Dans la dernière partie du XXe siècle, de grandes sociétés nationales et internationales se sont installées en Caroline du Sud, à cause de son climat tempéré, de ses ressources naturelles et de sa main d’œuvre importante.

La Caroline du Sud compte de nombreux musées qui retracent différentes époques de l’histoire de l’État. À Charleston, visitez le H.L. Hunley, le premier sous-marin ayant coulé un navire au combat. Retiré des fonds de l’Atlantique 136 ans après son propre naufrage, qui a coûté la vie aux huit membres de son équipage, le sous-marin repose aujourd’hui dans un bassin de 90 000 gallons (environ 340 687 litres). Visitez le site www.hunley.org.

À Charleston, vous pourrez aussi vous plonger dans l’histoire navale d’un autre siècle en visitant « Patriots Point ». Vous pourrez visiter l’USS Yorktown, qui a été utilisé à partir de la Seconde Guerre mondiale. Vous pourrez également visiter l’USS Clamagore, le « Medal of Honor Museum », le « Cold War Submarine Memorial » et le seul camp de base de soutien au Vietnam aux États-Unis. Visitez le site  www.patriotspoint.org.

Le Musée d’État de la Caroline du Sud à Columbia est situé dans la première filature textile entièrement électrisée au monde. Il couvre quatre étages consacrés à l’art, à l’histoire, à l’histoire naturelle, à la science et la technologie. Diverses expositions tournantes y ont lieu. Visitez le site www.museum.state.sc.us.
 
De la guerre d’Indépendance à la guerre de Sécession jusqu’au Mouvement des droits civiques, la Caroline du Sud a été un centre des conflits, mais aussi de résolution pour l’histoire américaine. La nourriture, la musique et la culture de la Caroline du Sud sont le fruit de l’alliance de nombreuses influences historiques dans les grandes villes comme dans les petits villages. Une architecture distincte, se retrouvant dans tout l’État, reflète l’orgueil et l’histoire des influences européennes, africaines et caribéennes.

Visitez la Caroline du Sud, pour voir toutes ces merveilles, et bien plus encore.
 

 

SC Insiders

Explorez la Caroline du Sud avec l’aide de nos experts locaux!

Commandez le guide de vacances gratuit ou consultez-le directement en ligne.